mercredi 26 juin 2019

UN COP ERA: performance murale

Pendant 10 jours j'étais en résidence au Château de Taurines, prés de Rodez, ou se déroule la trés belle expo ETRANGE #2 réunissant des oeuvres du Musée des Arts Buissonniers et du Growth Art Center pour peindre un grand format ( 375 x 225 cm ) en public. 

During 10 days i was in Château de Taurines, near Rodez, where all the summer there is a exhibition, ETRANGE 2, with artworks of the Musée Des Arts Buissonniers and from The Growth Art Center. I've painted in front of the public a big size canvas ( 375x225cm).







La peinture s'appelle UN COP ERA, en occitan : Il Etait Une Fois. 

La première partie: le passé, on voit Caunonna la déesse locale et Ruthene ( premiers habitants de l'Aveyron) des sources qui chantent, sur le taureau qui gratte le sol pour découvrir des ossements attribués à un saint, ici en ermite à tête de hibou entre deux statues menhirs. Le début de l’histoire de Taurines. 

The painting is calling UN COP ERA, in occitan language it means Once Upon A Time

First part is the past where Caunonna the local ruteni goddess of singing sources, on the bull who discovered a skeleton attributed to a saint. Here as an Ermit with a owl head lighting his path between two statues menhirs. The beginning of the Taurines story,




Le présent reçoit l’eau de la source du passé et sa source se déverse dans le futur. 
Son visage regarde de tous les côtés, en tant que présent elle est au confluent des époques. Elle conditionne aussi le futur. 
Elle est en équilibre sur le taureau alors que celle du passé était assise dessus. Elle peut basculer ou tenir. 

The Present is receiving the water source of the past and is giving her to the future. Her face is a four face one, she can see on all the sides, as present she is on the crossroad of all eras. 
She is on an even keel in the bull while the past is sitting on. She can fall or stay on. 




Enfin le futur, cette fois la déesse n'est plus sur le taureau, elle défend mère nature qui est attaqué par un monstre, un allégorie de notre bataille pour la préservation de la planète.  On voit aussi un village, calme dans le tumulte et un chemin à emprunter, on ne sait pas ou il va nous mener. 
Sur le taureau, la Mort, comme dans le tarot, celle du cycle et du recommencement. Le papillon est la renaissance. 

Finally the futur, this time the goddess is not on the bull, she's fighting for mother nature in the mouth of the monster, allegory of our battle for saving the planet. You can also see a small quiet village in the mess from which you can take a path but no one know for where. 
On the bull the is Death as the tarot, symbolising the cycle and a new beginning. The butterfly is rebirth. 



Un grand merci à l'association YaQua et Compagnie pour leur chaleureux accueil, leur aide précieuse,  à Pol Lemétais pour m'avoir fait confiance, à Aveyron Culture, à la commune de Centrés/ Taurines. 

L'exposition Etrange dure jusqu'au 29 septembre 2019. Ouverte tous les jours de 14 à 19h sauf mardi. Vous serez accueilli par la charmante Laura. Vous voyagerez au coeur de l'art Brut et outsider contemporain sur deux étages. Et vous pourrez même boire un coup sur place pour vous hydrater à l'ombre du château de Taurines 


The Exhibition ETRANGE is there till september 29th. Open everyday (unless tuesday) from 2PM till 7PM. You will be welcome by the nice Laura. You will travel through the heart of contemporary art brut and outsider art on two floors. You can even drink something in the shadow of the castle of taurines. 

CONTACTS:  
INFOS performances murales/ infos about murals : Mina Mond ou Pol Lemétais 

INFOS sur les travaux ( prix, dimensions...)/ infos about artworks : Galerie Pol Lemétais 

INFOS workshops gravure, fresque / infos about workshops: Duo Désordre 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire