dimanche 13 novembre 2016

Fluctuat Nec Mergitur : 13 Novembre

Voilà un an que les attentats de Paris ont eu lieu. Cette nuit là, j'avais passé ma nuit à traquer sur les réseaux sociaux les amis susceptibles d'avoir été au Bataclan ( le monde du rock est petit finalement) ou sur une terrasse.
Une amie a été blessée au Bataclan, elle s'en est sortie grâce à un homme de la sécu de la salle. Une autre a passé sa nuit enfermée dans un bar. Une personne qui travaillait pour la même société que moi est morte aussi. A chaque fois que quelqu'un venait dire " je suis là, ça va " c'était un soulagement. Je n'ose imaginer ce que ça a put être pour les familles.

Je tenait à faire depuis longtemps une peinture sur le sujet. J'ai mis du temps à trouvé le bon support. C'est une coïncidence si cette peinture a été finie ces derniers jours: j'avais tout enfin trouvé la pièce de bois qui irait avec le coq en métal que je gardais en prévision depuis un long moment ( message à ma mère: si tu cherches la girouette cassée, elle est là )

Je l'ai construit dans même veine que ma série Reverse Martyrdom, avec une partie à l'envers, celle de l'enfer finalement. Il y a 130 crânes, ils ne sont pas juste la pour le deuil, une fleur pousse de chacun d'entre eux, comme autant d'espoirs de nous voir plus forts dans l'adversité, non pas dans la division qui est l'ennemie du bien, comme la peur, mais dans l'Union. C'est semble utopique mais je suis une optimiste.

FLUCTUAT NEC MERGITUR: 13/11, acrylique sur bois et métal, 140x70cm, 2016


One years ago there were Paris Attacks. I've spend this night in checking the safety application on FB in the way of found all my friends who could be in Bataclan ( Rock world is small ) or outside. 
One friend was hurted and saved by a security guy, another was locked in a bar almost all night and someone who worked for the same enterprise than me was killed. 
Eacj time i have good news from someone i was so happy. I can't imagine how it was hard for families. 

I wanted, since a long time to work on this topic. I took time for finding the perfect wood piece. It's really a coincidence if i finished it few days ago: it's just that finally i found the right piece which match with the metallic rooster i've kept from months. 

I've constructed it like my Reverse martyrdom series, with a reverse part, probably the one of hell and fire. There are 130 skull, not only for mourning but for hope too, with the flowers grow on. Hope that we found unification in adversity and not division. Division and fear are enemies. It seems to be an utopia but i'm a fervent optimistic. 

FLUCTUAT NEC MERGITUR: 13/11, acrylic on wood and metal, 2016




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire